Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ )

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 7 ans 1 mois #1

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
La maladie de Lyme, transmise par les tiques, est présente partout en France à l'exception du pourtour méditerranéen. Elle présente des complications neurologiques (le cerveau) graves.


Article paru aujourd'hui sur lemonde.fr: 15 000 cas de borréliose de Lyme en France


Documentaire parrainé par France Lyme sur Daylimotion: LYME, LA GRANDE IMITATRICE

L’association France Lyme


Et pour répondre avec certitude, on prononce "lailleme".
Dernière édition: il y a 4 ans 1 mois par Ludovic.
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 7 ans 1 mois #2

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
Serge Blasco a écrit un article publié dans le CO Mag de ce mois. Victime de la maladie en 2011 et malgré le traitement, il en subit toujours les conséquences.
Dernière édition: il y a 6 ans 7 mois par Ludovic.
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 6 ans 2 mois #3

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
Et voici le documentaire diffusé le mardi 20 mai 2014 à 20h35 sur France 5:

La maladie de Lyme, quand les tiques attaquent !


Rediffusion le 16 juin à 23h30.


http://www.france5.fr/emission/la-maladie-de-lyme-quand-les-tiques-attaquent/diffusion-du-20-05-2014-20h35
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 3 ans 10 mois #4

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 2 ans 1 mois #5

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
Il existe une application créer par l'INRA pour signaler les tiques.

Signalement TIQUE est disponible sous android et apple.


+d'infos : ephytia.inra.fr/fr/P/159/Signalement_TIQUE .
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 1 an 5 mois #6

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
Actuellement, quatre molécules ont été officiellement identifiées comme efficaces contre les piqûres de tiques :

• le PMD (P-menthane-3, 8-diol) : ce composé naturel est extrait de l’eucalyptus Corymbia citriodora ;
La molécule de DEET, répulsif de référence. Calvero / Wikimedia Commons, CC BY

• le DEET (Diethyl toluamide) : c’est le répulsif de référence, le plus largement utilisé depuis plusieurs décennies. Il présente l’inconvénient d’altérer certains tissus synthétiques (rayonne, spandex, vinyl…) et matières plastiques (branches de lunettes, bracelets-montres…). On lui connaît peu d’effets secondaires, qui sont d’ordre cutané. Commercialisé depuis 1957 aux États-Unis, ses effets toxiques sont bien documentés (ils se manifestent suite à une exposition excessive sur de grandes surfaces corporelles ou une ingestion). Il est conseillé de l’utiliser sur des surfaces du corps restreintes, en quantité modérée ;

• IR35/35 (N-butyl, N-acétyl-3 éthylaminopropionate) : synthétisé en Allemagne en 1969, ce produit a été commercialisé à partir de 1973. Incolore et pratiquement inodore, il altère aussi les matières plastiques ;

• KBR 3023 ou picaridine (1-piperidine carboxylic acid) : l’efficacité de ce répulsif, introduit dans les années 1990, est similaire à celle du DEET, tout comme ses effets indésirables. Il a l’avantage d’être inodore, moins huileux, et de ne pas détériorer les objets en plastique.

Ces deux dernières molécules, plus récentes, ont fait l’objet de recherches approfondies de la part de l’Organisation mondiale de la Santé. Elles sont déjà largement recommandées et utilisées dans la lutte contre les vecteurs de maladies tels que les moustiques. Cependant, les données scientifiques manquent concernant les risques de ces molécules pour une utilisation répétée chez les personnes régulièrement exposées aux tiques, comme les forestiers.
Les alternatives actuellement à l’étude

D’autres produits d’origine naturelle sont en cours d’évaluation, comme le 2-undecanone (BioUD) issu de la tomate, l’acide décanoique (Contrazek) aussi appelé acide caprique – un dérivé huileux issu des noix de coco ou de palme, le géraniol, l’extrait de Margosa ou margousier (Neem) et l’extrait de lavande.

Les autres huiles essentielles sont en général peu ou pas recommandées, car très volatiles. En conséquence, leur effet répulsif est limité, il dure de 20 minutes à 1 heure seulement. En outre, certains composés de ces huiles sont des irritants de la peau (citral, farnesol, trans-2-hexenal…), voire sont carcinogènes (eugenol). Il ne faut jamais oublier que ce n’est pas parce qu’un produit est d’origine naturelle qu’il est inoffensif.

Si l’on souhaite éviter d’appliquer des répulsifs directement sur sa peau, il est possible d’imprégner ses vêtements avec des produits spécialement destinés à cet usage, telle que la perméthrine. Cette molécule de synthèse appartient à la famille des pyréthrinoïdes, des composés présents dans les fleurs de chrysanthème. Elle peut être appliquée en pulvérisation sur la face externe de vêtements que l’on laissera sécher avant de les porter.

Ce produit doit néanmoins être utilisé avec précaution, car il est très toxique pour les organismes aquatiques et les animaux à sang froid, ainsi que pour les chats. Par ailleurs, les conséquences de son contact répété avec la peau de l’être humain n’ont pas été clairement étudiées.

Il faut souligner ici que les bracelets anti-tiques ne sont pas efficaces.

extrait de www.francetvinfo.fr/sante/environnement-...piqures_3211249.html.
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 6 mois 2 semaines #7

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
Ludovic écrit:
Il existe une application créer par l'INRA pour signaler les tiques.

Signalement TIQUE est disponible sous android et apple.


+d'infos : ephytia.inra.fr/fr/P/159/Signalement_TIQUE .

Depuis le lancement du programme CiTIQUE en juillet 2017 nous avons reçu plus de 22 600 signalements de piqûres de tiques sur l’Homme et l’animal, ainsi que plus de 20 000 tiques piqueuses

...

→ La distribution géographique

La distribution géographique en France des agents pathogènes détectés dans les 1444 tiques piqueuses analysées à ce jour est bien plus large que ce qui est rapporté dans la littérature scientifique. Sur ces 1444 tiques, 463 (32%) contenaient au moins un agent potentiellement pathogène, 231 tiques (16%) étaient porteuses de l’agent responsable de la maladie de Lyme, 86 tiques (6%) contenaient au moins deux espèces différentes d’agent pathogène.
Extrait de la dernière infolettre de CiTique.


Infographie issue de www.citique.fr/citique-stage-tous-cherch...premiers-resultats-2.
Dernière édition: il y a 6 mois 2 semaines par Ludovic.
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.

Danger: maladie de Lyme ( /!\ tiques /!\ ) il y a 1 mois 2 semaines #8

  • Ludovic
  • Portrait de Ludovic
  • Hors Ligne
  • Administrateur
  • Dans le cochon, tout est bon.
  • Messages : 1438
  • Remerciements reçus 1
En lien avec les tiques : Potentiellement dangereuse, une tique géante prolifère dans le sud de la France www.lanouvellerepublique.fr/a-la-une/pot...-le-sud-de-la-france .

la femelle peut atteindre 2 centimètres. [...] elle peut transmettre à l'homme le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo. Ce virus, qui provoque des flambées de fièvre hémorragique sévère, tue chaque année une dizaine de personnes en Turquie. Son taux de létalité peut atteindre 40 % des patients infectés
Dernière édition: il y a 1 mois 2 semaines par Ludovic.
Vous devez vous connecter pour pouvoir répondre. Se créer un compte.
Temps de génération de la page : 0.181 secondes

Partenaires

Ce site utilise des cookies.